La Jarrie

La jarrie Le Lac

Source : L'Yonne Républicaine 3 mars 1959

Il était une fois, au XIIIe siècle, un seigneur d'Arcy, nommé Geoffroy qui, avant de partir en croisade dut donner à son frère Gérard, de Vézelay, les terres de Lac-Sauvin d'une contenance de 120 arpents. "Quand le bois fut défriché et le hameau constitué de chaque côté du chemin, la partie ouest resta à la seigneurie d'Arcy avec son nom de Lac Sauvin et la partie est, nommée La Jarrie releva de la seigneurie de l'abbaye de Vézelay, paroisse de Saint-Moré". Les anciens sires ont disparu, les paroisses ont été transformées en communes ; le chemin est devenu une route carrossable et pourtant rien n'a changé. Quelle soit blanche ou macadamisée, la rue qui traverse ce pays deux fois nommé fait toujours office de limite administrative.

 La jarrie